Catégories
Actualités Médecins Professeurs

Etude sur la censure des scientifiques de renom

L’émergence du COVID-19 a donné lieu à de nombreuses controverses sur les connaissances et les politiques liées au COVID. Pour contrer la menace que représentent les médecins et les scientifiques qui contestent la position officielle des autorités sanitaires gouvernementales et intergouvernementales, certains partisans de cette orthodoxie ont entrepris de censurer ceux qui défendent des points de vue divergents. L’objectif de la présente étude est d’explorer les expériences et les réponses de médecins et de chercheurs de haut niveau de différents pays qui ont été la cible d’une répression et/ou d’une censure à la suite de leurs publications et de leurs déclarations concernant le COVID-19 qui remettent en cause les points de vue officiels. Nos conclusions mettent en évidence le rôle central joué par les organisations médiatiques, et en particulier par les entreprises de technologie de l’information, dans la tentative d’étouffer le débat sur la politique et les mesures de COVID-19. Dans le but de faire taire les voix alternatives, il a été largement fait usage non seulement de la censure, mais aussi de tactiques de suppression qui ont porté atteinte à la réputation et à la carrière de médecins et de scientifiques dissidents, quel que soit leur statut académique ou médical et quelle que soit leur stature avant d’exprimer une position contraire. En lieu et place d’une discussion ouverte et équitable, la censure et la suppression de la dissidence scientifique ont des implications délétères et de grande portée pour la médecine, la science et la santé publique

https://link.springer.com/article/10.1007/s11024-022-09479-4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *