Catégories
Actualités Energie

L’Allemagne est sur le point de taxer les foyers et industriels qui consomment le gaz

BERLIN, 28 juillet (Reuters) – L’Allemagne s’apprête à imposer une taxe à tous les consommateurs de gaz à partir du 1er octobre afin d’aider les fournisseurs aux prises avec la flambée des prix du gaz importé, selon un projet de loi présenté jeudi.

Cette taxe vise à répartir les coûts supplémentaires liés au remplacement du gaz en provenance de Russie entre tous les utilisateurs et à prévenir l’insolvabilité des négociants en gaz.

Les ménages et les consommateurs industriels ayant des contrats à long terme seront touchés par cette taxe, qui sera valable jusqu’à la fin du mois de septembre 2024, indique le document. Les importateurs de gaz devront supporter eux-mêmes la hausse des coûts jusqu’à l’entrée en vigueur de la taxe.

Cette taxe est une aubaine pour les importateurs en difficulté, notamment Uniper (UN01.DE), le plus grand bénéficiaire de gaz russe en Allemagne, qui a reçu un renflouement de l’État la semaine dernière, et la division gazière d’EnBW (EBKG.DE), VNG (VNG.UL), le deuxième plus grand bénéficiaire.

Le ministre allemand de l’économie, Robert Habeck, a déclaré que la taxe s’élèverait entre 1,5 centime d’euro et 5 centimes d’euro par kilowattheure (Kwh), et que les recettes seraient mises à la disposition de toutes les entreprises qui doivent remplacer le gaz russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.