Catégories
Actualités Economie Energie

Pénuries, inflation,…que va-t-on vivre ? ou doit-on survivre ?

Pénurie d’électricité : manque d’anticipation, le résultat la solidarité citoyenne est demandé clairement, notamment par Olivier Véran : éteindre le Wifi, les lumières…

Vat-on arriver à une aberration ? comme la baisse du chômage dans les écoles.

50% de la consommation vient de l’immobilier

20% par le transport

6% pour l’agriculture

Pénuries alimentaires :

Taux de rupture de stock 5,7% en août, augmentation de 1,5% à la même periode l’an dernier

facteur multiple : sécheresse au canada, importation d’Ukraine à l’arrêt ; l’huile de tournesol qui impacte la production de chips, de frites, de tartes ; la grippe aviaire qui a décimé les élevages de volailles provoquant la baisse de production de foie gras pour les fêtes de fin d’année.

La guerre en Ukraine a provoqué la production d’aluminium, les emballages, le papier, le carton. et pénurie de mains d’œuvre ! Chauffeurs de poids lourds qui viennent majoritairement d’Ukraine sont allés au front.

Salmonelle dans les usines de fabrication de biscuits, résultat pénurie de pépito, mikado, petit écolier ;

Les canicules, les vaches moins bien nourries, donc moins de lait, donc moins de crème, moins de beurre. La sècheresse a forcé les agriculteurs de puiser dans leurs réserves de foin.

Le miel : les fleurs d’acacia, de bruyères ont été brûlées par les fortes chaleurs. estimation de baisse de 55% pour le miel.

Les abeilles n’ont plus rien à manger et mange le miel.

La production de maïs baisse de 20%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.